Simple, le Vin !

Il me semble que je ne parle pas assez des vins simples, ceux que je bois, ceux que l’on boit au jour le jour, ceux qui procurent joie et bonheur sans qu’il soit besoin d’une grande analyse technique encore moins intellectuelle. Car, bien au-delà des vins d’esthètes, des crus « starifiés » et des bouteilles de compètes, médaillesLire la suite « Simple, le Vin ! »

Vin de Jeune, Vin de Vieux… à boire jeune ou vieux ?

En vieux barbu chauve et révolté du Bounty, je ne vais pas suivre la foule qui classifie les vins comme d’autres trient les lentilles. Je ne vais pas suivre non plus celles ou ceux qui invoquent la religion ou le sexe des anges pour trancher d’épineuses questions œnologiques. Laissons ça à d’autres. Une fois deLire la suite « Vin de Jeune, Vin de Vieux… à boire jeune ou vieux ? »

Deutz Sentimental

Pour commencer, peut-être allez-vous trouver ma chronique désuète, voire un brin farfelue. Ce ne sera pas la première fois. Tout d’abord, je vous dois une explication. Avril est pour moi l’occasion de célébrer tous les béliers qui me côtoient : en premier lieu, une de mes fils, Victor, ma maman, Françoise, qui n’est plus deLire la suite « Deutz Sentimental »

Garden party à Faugères

Il suffisait que l’invitation me parvienne par les voies de l’Internet pour que je me fasse à cette idée soudaine, l’envoûtante perspective d’une virée échappatoire qui se profilait en ce plein été, un voyage court mais ô combien nécessaire lorsque l’on se morfond parfois dans les murs d’une chaude cité de l’arc méditerranéen.  Ni uneLire la suite « Garden party à Faugères »

Vigneronne et vigneronnage

Le second mot du titre – curieux, je l’admets – m’a été soufflé par je ne sais plus quel hasard de lectures. Depuis peu, j’en ai légèrement changé le sens initial pour mieux l’intégrer à mon propre langage. Il aurait pu sortir de l’univers languedocien d’un Jean-Claude Carrière, photos jaunies et odeurs du grenier, maisLire la suite « Vigneronne et vigneronnage »